Cuisine collective, ïogo et Daniel Vézina

photo ïogo
photo ïogo

Est-ce qu’il y a un lien entre eux?

On compte 1 300 cuisines collectives au Québec, elles accueillent quotidiennement des femmes et des hommes qui se réunissent pour planifier, préparer et se partager des plats sains et économiques. Elles sont un lieu privilégié d’apprentissages où les programmes mis en œuvre valorisent, entre autres, l’autonomie, l’entraide et la prise en charge individuelle comme collective. Les participants aux cuisines collectives sont, notamment, des jeunes familles, des nouvelles mamans, des parents monoparentaux, des personnes vivant avec une diète alimentaire particulière (diabétiques, végétariens, etc.), des nouveaux arrivants, des personnes à faible revenu. En fait, les cuisines collectives sont accessibles à toutes les personnes de la communauté.

le programme iögo, le goût de faire du bien, lancé en mars dernier, comporte cinq volets différents au Québec :

  • une contribution financière aux activités des cuisines collectives de la Montérégie à Granby et d’Hochelaga-Maisonneuve à Montréal ;
  • le don de produits ;
  • une campagne de visibilité qui a eu lieu au printemps dernier ;
  • la vente d’un livre de recettes dans tout le réseau Renaud-Bray dont une partie des profits est versée aux cuisines collectives ;
  • la mise en œuvre, chez Aliments Ultima, d’un programme de bénévolat d’entreprise pour les employés au profit des cuisines collectives de la Montérégie à Granby et d’Hochelaga-Maisonneuve à Montréal.

Le chef Daniel Vézina propose une recette d’été rafraîchissante facile à préparer et à petit prix qui met en valeur les poireaux du Québec.

daniel vézina
photo ïogo

Poireaux de saison et vinaigrette aux tomates

Une recette signée Daniel Vézina

Pour 4 personnes

Ingrédients

Pour la cuisson des poireaux 

2 poireaux entiers du Québec

2 gousses d’ail coupées en deux et dégermées

30 ml (2 c. à soupe) de jus de citron

60 ml (4 c. à soupe) d’huile d’olive

1 branche de thym

2 feuilles fraîches de laurier

½ litre (2 tasses) d’eau

1 bonne pincée de sel

Technique de nettoyage des poireaux

Nettoyer les poireaux sous l’eau froide.

Parfois, il est nécessaire, en plus de les inciser pour retirer complètement

la terre sous les couches de poireaux en les rinçant sous l’eau froide, de les ficeler pour éviter qu’ils se déroulent dans l’eau pendant la cuisson.

Couper le bout des racines sur le blanc et éliminer la partie la plus foncée du vert.

Trancher les poireaux en trois ou quatre morceaux d’environ 8 cm.

Technique pour la cuisson des poireaux

Faire cuire les tronçons de poireaux dans l’eau salée avec les gousses d’ail, le thym, le laurier, le jus de citron et l’huile d’olive pendant 10 à 15 minutes à faible ébullition.

Vérifier la cuisson en perçant les poireaux avec la pointe d’un couteau. La lame doit passer au travers assez facilement. Ils doivent être tendres, mais pas trop cuits. Laisser refroidir les poireaux dans leur jus de cuisson.

Vinaigrette aux tomates

Donne 1 litre de vinaigrette

Ingrédients

45 ml (3 c. à soupe) de moutarde de Dijon

60 ml (¼ de tasse) de vinaigre de vin rouge

2 jaunes d’œufs

250 ml (1 tasse) d’huile de pépins de raisin

45 ml (3 c. à soupe) de pâte de tomates triple concentrée

3 grosses ou 5 moyennes tomates (donne environ 600 ml de pulpe)

* yogourt iögo Greko nature ou encore yogourt iögo Probio sans lactose nature

Technique pour la vinaigrette aux tomates

Couper les tomates en deux et les épépiner.

Passer les demi-tomates au mélangeur et les passer au chinois métallique en pressant avec une louche. Le but de cette opération est de conserver toute la pulpe et le jus.

Mélanger la moutarde, le vinaigre et les jaunes d’œufs.

Incorporer doucement l’huile en filet pour émulsionner la préparation.

Ajouter la pâte et le coulis de tomates dans la vinaigrette et bien mélanger.

Rectifier l’assaisonnement avec du sel et du poivre au moulin.

Déposer les tronçons de poireaux dans une grande assiette.

Saupoudrer légèrement de fleur de sel et de quelques tours de moulin à poivre.

Napper de vinaigrette aux tomates et décorer avec un peu de poireaux frits, de quelques quartiers de mini-tomates et de feuilles de basilic.

*À la toute fin, ajouter un peu de yogourt iögo Greko nature ou iögo Probio sans lactose nature dans une partie de la vinaigrette aux tomates à raison de 1/3 de yogourt pour 2/3 de vinaigrette aux tomates! Si vous le désirez, vous pouvez aussi diviser en deux la recette de vinaigrette.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s