Monsieur Couillard, ne touchez pas à nos CPE!

Dessin Céline Rousseau
Dessin Céline Rousseau

Vous avez sûrement vu sur mon site Twitter, Facebook et autres,beaucoup de « post » sur les coupures qui seront faites en CPE, j’ai décidé de vous expliquer un peu mon histoire au sein des centres de la petite enfance.

À 17 ans, avec un emploi précaire au Superock sur la rue Sainte-Catherine et une vie nocturne plus qu’active, je tombe enceinte de ma fréquentation de 1 mois à peine!  Je décide de poursuivre ma grossesse, perds mon emploi parce que je suis enceinte. Je suis alors engagée par les productions Mirage pour faire la tournée du Québec avec le Film Love-Moi comme personne ressource. Après mon accouchement, je décide de finir mon secondaire à l’école des adultes..Une fois le diplôme en main, étant sur l’aide sociale, je décide de participer au programme « Extra » qui consiste à travailler 20 h par semaine en échange d’une carte d’autobus! Je décide de travailler à La maison des femmes, qui a un service de garde pour s’occuper de leurs bambins, qui ont déjà vécu beaucoup. Je décide donc à ce moment de m’inscrire au DEC en éducation à l’enfance même si le salaire d’une éducatrice en 1990 était d’environ 8,50 $ de l’heure, le salaire était supérieur au Costco. J’ai terminé mon DEC au Cégep du Vieux-Montréal, et en sortant j’étais certaine que ce salaire désuet changerait, j’ai toujours été rêveuse! 

La politique familiale de Pauline Marois a vu le jour lorsqu’elle était au ministère de la Famille, et les Centres de la petite enfance sont  nés en 1997, incluant des orientations et des programmes pédagogiques,tout ça était très prometteur pour les enfants du Québec! On a vu apparaître des échelles salariales pour les éducatrices , mais toujours inférieures à celles  de nos accolytes qui ont un DEC comme nous, car on nous perçoit comme des gardiennes. 

Lors des grands remaniements de l’équité salariale quelques années plus tard, j’ai complété des documents pendant 2 jours dans un hôtel de Dorval dans le cadre d’un processus de sélection J’avais été retenue, avec le même salaire que les  préposés aux bénéficiaires, qui, même s’ils font un travail exceptionnel, n’ont qu’une formation de niveau professionnel.Moi, avec mon diplôme de niveau collégial, je dois faire des observations, élaborer des plans de soutien pour les enfants à défis, rencontrer les parents, remplir des grilles de développement, planifier des activités selon  le stade de développement,… et vous me payez comme une préposée! Malgré mon salaire désuet, je fais un travail exceptionnel,  8 1/2 h par jour avec uniquement 30 minutes de pause dans la journée, vous coupez dans la chaire, vous avez coupé 400 millions depuis 2006, il ne reste plus de gras, c’est 120 millions de plus de nos subventions annuelles que vous nous enlevez pour l’ensemble du réseau des CPE, ce qui signifie pour moi, moins de temps de planification, une surcharge de travail pour la désinfection, des activités avec un manque de matériel, des locaux encore plus délabrés sûrement la perte de postes de une ou de plusieurs collègues.

Monsieur Couillard, ça fait trois ans que la peinture décolle du mur, que mon comptoir est ébréché , je sors des sous de ma poche pour pouvoir faire certaines activités avec les enfants, que notre cuisinière fait tous les repas « maison » et s’efforce de faire découvrir des aliments nouveaux à des enfants qui ne connaissent souvent que les croquettes de poulet et le kraft dinner. 

Pour ces enfants qui ont besoin de tous ces services, avec les prochaines coupures, nous deviendrons des parkings pour enfants .De plus , il serait question de couper dans nos avantages sociaux, ON N’A DÉJÀ PAS DE SALAIRE ET MAINTENANT VOUS VISEZ NOS  AVANTAGES SOCIAUX!!!!! !Monsieur Couillard, j’ai choisi ce métier pour aider les enfants par passion, par folie, parce sinon j’aurais choisi un DEC similaire et j’aurais un salaire horaire entre 28,39$ et 31,25$ .

Oui, ça vient me chercher cette annonce de coupure, je me questionne, à savoir si je continue pour les enfants du Québec , en m’accrochant à l’utopie que ça va changer ?

Après 22 ans de bataille chaque fois que  le parti libéral est au pouvoir, je ne sais plus!!!! En écrivant, je pleure! 

image Nancy Larocque
image Nancy Larocque 

Les enfants du Québec ont besoin de vous, les présents et ceux à venir, SVP citoyens du Québec , ne laissez pas le parti libéral mettre la hache encore une fois dans les CPE, c’est un service pour les citoyens de demain, de dépistages avant l’entrée à l’école! Sortez avec moi le dimanche 7 février à 10h  à la Place Émilie-Gamelin

Le groupe musical  » les petites toutes  » sera sur place.

Habillez-vous chaudement et venez nous  rejoindre, vous irez bruncher après la manifestation

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s