Archives pour la catégorie Pasta

Pâte aux pleurotes

  • Pâtes aux pleurotes340 g de pâtes multigrains biologiques sans gluten Bioitalia
  • 2 tasses de pleurotes
  • 1 échalote française émincée
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 2 tasses de brocoli coupé en bouquet
  • Crevettes, au goût
  • 1 c. à thé de piment fort ou plus au goût
  • 1 c. à soupe de zeste de citron
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre
  • Feta crémeux, au goût
  1. Amener une grande marmite d’eau salée au point d’ébullition.
  2. Y mettre le brocoli et cuire 3 à 4 minutes environ, égoutter.
  3. Cuire ensuite les pâtes dans la même eau, si désiré.
  4. Déchirer les pleurotes à la main (jamais avec un couteau).
  5. Dans une poêle antiadhésive, faire sauter les pleurotes dans du beurre.
  6. Lorsque presque cuit à votre goût, ajouter l’échalote française suivie de l’ail et du brocoli.
  7. Dans une seconde poêle, faire sauter les crevettes dans du beurre. Saler et poivrer.
  8. Quand tout est prêt, fusionner les pâtes, le mélange de pleurotes et le brocoli. Ajouter les crevettes, les piments forts et le zeste de citron et bien touiller.
  9. Au moment de servir, mettre le feta.

Bon appétit!

 

Advertisements

Pâtes aux trois pestos

Je fais cette recette depuis des années, elle me sert de dépanneur pour les soirées pressées, pour accompagner une viande ou bien en salade pour le camping,les piques-niques

Pâte aux trois pestos

2 ou 3 portions

250g de penne zita rigate Delverde

1 échalote française émincée

1 gousse d’ail émincée

1 c. à soupe de pesto à la tomate séchée, maison ou du commerce

3 c. à soupe de pesto, maison ou du commerce

1 c. à soupe de pesto aux olives, maison ou  du commerce

2 c. à soupe d’eau de cuisson

3 c. à soupe de crème 35% ou crème végétale

Vous pouvez aussi ajouter des légumes au choix, dont brocolis, poivrons, oignons, etc. ainsi que des protéines avec du poulet cuit coupé en cube, crevettes cuites ou cubes de tofu rôtis

Amener une grande marmite d’eau salée à ébullition

Ajouter les  pennes et cuire 10 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient al dente.

Faire revenir l’échalote française et l’ail environ 2 min jusqu’à transparence

Égoutter les pâtes et réserver 2 cuillères à soupe d’eau de cuisson

Mélanger le pesto et l’eau

Ajouter le pesto aux pâtes chaudes ainsi que la crème

Mélanger

Ajouter du Parmesan lors du service (optionnel)

Se mange aussi bien chaud, tiède que froid en salade

Sauce Bolognaise

C’est la sauce que mon père fait depuis que je suis jeune. Il l’avait dénichée dans un livret de cuisine italienne.
Ingrédients :
4 c. à table de beurre
2 c. à table d’huile
1 oignon émincé
1 carotte hachée  finement
1 branche céleri haché finement
125 grammes bacon haché finement
150 grammes de porc haché extra maigre
200 grammes de boeuf haché extra maigre
1 t. de vin blanc ou rouge
sel et poivre au goût
1 feuille de laurier
1 c. à table de pâte de tomate
1 t. de bouillon poulet
3 c. à table de crème 15%
1 c. à table d’huile d’olive
Parmesan frais
Instructions :
Faire sauter oignon, la carotte, le céleri et le bacon dans l’huile et le beurre
Ajouter le porc et le boeuf et cuire durant 20 minutes à feu moyen
Égoûter au besoin, et ajouter le vin
Hausser le feu et cuire jusqu’à évaporation presque complète du vin.
Ajouter le sel, le poivre, le laurier et pâte de tomate avec 3 c. à table de bouillon de poulet.
Remuer et faire mijoter 1h30 à 2h00 à couvert en ajoutant du bouillon durant la cuisson
Ajouter la crème et faire mijoter 1h30 de plus en ajoutant plus de bouillon au besoin.
Retirer la feuille de laurier
Servir avec du parmesan frais.
Buon appetito!

Vinizza

 J’ai eu la chance d’être invité à  découvrir le menu  de la 2ième installation du Vinizza, situé au  2044 Rue Metcalfe, en plein coeur du centre- ville de Montréal!

Les peintures qui décorent les lieux sont réalisés par Louis Boudreault. Monsieur Boudreault expose du jeudi 3 mai au 3 juin 2012 au 4209 rue St-Catherine Ouest à Westmount et l’avenue Green!

Mes coups coeur de la soirée les pizzas cuitent au four à bois,  j’ ai goûté à trois variétés   et wow! j’y retourne c’est certain pour ces pizzas et les  prix sont accessibles entre 13 ,00$ et 18,00$! Avec un verre de vin, je suis au paradis!

Pour les amateurs de pieuvres,  je vous recommande fortement le carpaccio de pieuvre  

pour les pâtes je reprendrai volontier le Squadretti al Ragù D’agnello ( Ragoût d’agneau)

De plus le Vinizza est associé à une cause sociale,  ce qui me plait un beaucoup: à chaque plat vendu, il nourrit un itinérant à l’aide d’un don versé à l’accueil Bonneau!

On y va pour casser la croûte après une journée de magasinage, un souper entre amis ou en amoureux!

 

Souper en Italie au coeur de Montréal

J’ai eu la chance d’aller manger  chez Osteria Venti avec d’autres blogueurs culinaires, Le restaurant est situé dans le vieux-montréal! WoW pour moi,  c’est ma découverte de l’année, je me croyais droit sortie d’un documentaire sur les campagnes Italienne, de la bouffe simple, mais combien savoureuse! Si vous avez regardé « Jamie Oliver goes to Italy  » et que vous avez Salivé tout au long de la série. Ostéria Venti est votre prochaine destination gourmande  http://www.osteriaventi.com/home. Je n’ai pu prendre de photos,  par contre Emric du blogue mes fantaisies urbaines http://mesfantaisiesurbaines.com/2012/01/10/osteria-venti-souper-de-blogueurs  en a pris de super qui  illustrent  bien notre repas!

J’ai ajouté la recette de boulettes du chef   Michele Forgione de Osteria Venti,  car pour moi ce sont les meilleures

à la di Stasio

Polpette Marcovecchio / boulettes de veau et sauce tomate

par Michele Forgione
Michele utilise le fromage pecorino pour la confection des boulettes. Si vous voulez réaliser cette recette avec un fromage à coût plus modique, n’hésitez pas à utiliser un grana padano ou un parmesan. Les boulettes de veau et la sauce tomate peuvent se congeler.

Ingrédients

Pour la sauce tomate :

Huile d’olive

Ail haché

Tomates en conserve, écrasées ( je prends les San Marzano)

Sel et poivre du moulin

Pour les boulettes :

1 lb de veau haché

1 lb de fromage pecorino, parmesan ou grana padano râpé ( Je met 1/2 livre de fromage et c’est très bon)

1/2 tasse de chapelure

1 oeuf

Préparations

La sauce tomate
Dans une grande casserole large, chauffer de l’huile d’olive à feu moyen, ajouter l’ail et les tomates, assaisonner et porter à ébullition. Mijoter à découvert pendant 30 minutes à feu doux-moyen. Pendant ce temps, préparer les boulettes.

Les boulettes
Dans un bol, avec vos mains, mélanger tous les ingrédients. Façonner des boulettes d’environ 4 cm (1 1/2 po) de diamètre.

Ajouter les boulettes à la sauce en manipulant avec soin, car pendant les premières minutes de la cuisson, les boulettes seront fragiles. Mijoter doucement 30 minutes à découvert. Vérifier l’assaisonnement de la sauce.

Servir les boulettes en entrée, arroser d’un filet d’huile d’olive et saupoudrer de parmesan râpé.

Amarone Montresor

     

situé 2040 la rue st-Denis  c’est un restaurant familial, toute  la famille y travaille maman Angela est toujours dans la cuisine pour y préparer les crêpes farcies à la  ricotta avec épinard nappées d’une sauce rosée  et la lasagne ça vaut le détour… Pour moi c’est un incontournable! Pour les salades, antipasti … correctes ! ils ont aussi une salle à manger privée pour 10 personnes on dirait qu’on est à la maison!

Je suis convaincu que d’autres restos Italiens sont excellents, je poursuis mon exploration!

Le Carbonara

un peu d’histoire sur le Carbonara…

La région du Latium a toujours revendiqué la paternité de cette recette fameuse, mais l’origine réelle de ces « pâtes à la charbonnière » est en fait très discutée et plusieurs versions plus ou moins fantaisistes circulent.

Selon la plus répandue, le nom de la recette proviendrait des Carbonari, membres d’une société secrète à vocation politique créée au début du xixe siècle. Mais le rapport avec la pasta est en fait assez flou.

Selon une autre version, les inventeurs du plat seraient les charbonniers italiens (carbonari) qui passaient le plus clair de leur temps dans les forêts de l’Apennin à fabriquer du charbon de bois et auraient mis au point un plat de pâtes unique et roboratif avec les produits les plus facilement disponibles en montagne : des œufs, du lard et du fromage. (Wikipedia)

Il y a une quantité énorme de recette et d’histoire de provenance sur le Carbonara,  mais pour moi  celui là est le meilleur, c’est celui que ma mère prépare depuis que je suis enfant, Cette recette est excellente pour un souper pressé ou pour recevoir environ pour 6 personnes

Ingrédients :
1 oignon
1 livre Bacon de la boucherie
3 cuillères à soupe beurre et huile
1 tasse parmesan
6 oeufs
au goût ciboulettes ou persil frais
au goût sel et poivre

Instructions :

  1. râper le fromage parmesan ( ne peut pas  être remplacé par du fromage parmesan kraft en poudre)
  2. Couper le bacon en petits morceaux
    émincé l’oignon
  3. Remplir le chaudron d’eau pour les pâtes et le mettre à bouillir
    durant se temps faire revenir le bacon et l’oignon ensemble
    battre les oeufs et y ajouter le parmesan sel et poivre et les fines herbes
  4. Égoutter au besoin le gras dans la poêle mais en garder un peu pour le goût
    quand les pâtes sont cuites mettre dans le poêlon, avec le bacon et l’oignon y verser la préparation d’oeufs et de fromages
  5. Mélanger et servir vite vite vite
variantes:
si on a pas de parmesan, on peut prendre du pecorrino , l’emmenthal, un cheddar très âgé …
on peut prendre de la pancetta ou du jambon si on a un restant, on peut aussi y ajouter du poulet pour plus de protéine

Linguine alla carbonara di salsiccia ( Carbonara à la saucisse) de Jamie Oliver

Pour 4 personnes

4 saucisses italiennes de bonne qualité

huile d’olive extra vierge

4 tranches de pancetta

2 échalotes française, ils étaient pas dans la recette (optionnel)

455g de pâtes sèches ou fraîche

4 gros jaunes d’oeuf de préférences bio

150g de crème fraîche

100g de parmesan râpé

le zeste de 1 citron ( j’en mettrais seulement une demi de zeste. C’est au goût)

persil plat frais haché

sel et poivre

Couper les peaux des saucisses et enlever toute la chair, avec les mains mouillées, former des petites boulettes de chair de saucisse de la taille d’une bille, mettre de coté.

Faire chauffer un peu d’huile ans une pole et faire revenir doucement les boulettes jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées de tous les cotées,

puis ajouter les lardons et prolonger la cuisson de quelques minutes.

Pendant la cuisson faire cuire les pâtes.

Dans un grand bol fouetter les jaunes d’oeuf, la crème, la moitié du parmesan, le zeste de citron et le persil.

Quand les pâtes sont cuites les égoutter et réserver une tasse d’eau de cuisson, et mélanger tout de suite avec la sauce à l’oeuf dans la casserole. L’oeuf va cuire grâche à la chaleur des linguine, juste ce qu’il faut pour épaissir sans se brouiller

Ajouter les boulettes chaudes et remuer le tout.

La sauce doit être lisse et soyeuse, si les pâtes deviennent pâteuses rajouter quelques cuillerées de l’eau de cuisson réservé pour les détendre.Parsemez du reste du parmesan, assaisonnez-le si nécessaire, arrosez-les d’un filet d’huile d’olive et dégustez-les sans perdre de temps!

Bon appétit !! pour les lunchs le lendemain c’était très bon!

Les linguine alla carbonara di salsiccia se trouve à la page 90