Archives pour la catégorie On dort où dans le Bas-Saint-Laurent

L’Île aux Lièvres, le temps s’arrête!!

Au milieu du Saint-Laurent, tout près de Rivière de loup (20 minutes en bateau), se trouvent deux îles appartenant à la société Duvetnor. Ces deux îles, l’île au pot à l’Eau-De-Vie et l’île aux Lièvres, peuvent accueillir des gens pour un séjour. Je suis allée à l’île aux lièvres  pour une nuit et je vous garantis que ce n’est vraiment pas assez!

île aux Lièvres

Pour l’hébergement, différentes alternatives s’offrent à nous, le tout inclus à l’auberge, les chalets et le camping sauvage! Il y a de nombreux sentiers pédestres, environ 35 km, sont offerts pour tous les types de randonneurs. Entre 0,4 km et 14.5 km selon les sentiers choisis. On peut observer des baleines, des phoques, des petits pingouins, des Eiders et beaucoup plus! Lors de mon arrivée, j’ai croisé un petit lièvre qui me regardait ne semblant pas trop terrorisé par ma présente et plus tard, en parlant avec une naturaliste, j’ai appris que c’était le plus gros animal qui se trouvait sur l’île. Vous ne courez aucun danger de rencontrer une bête sauvage lors de vos randonnées vraiment géniales, moi qui aime marcher seule! Je vous recommande le tout inclus 2 jours au minimum.

 Dans l’auberge se trouve la salle à manger où seulement les résidants de l’auberge peuvent y manger, je m’étais imaginé que c’était de la cuisine plutôt camp de vacances, mais non, on nous a surpris en nous  servant un 4 services gastronomiques, si ce restaurant était sur la terre ferme, j’y serais tous les jours, la cuisine est simple, mais  bien faite avec de bons ingrédients et bien assaisonné, pour le souper nous avons mangé une entrée de pétoncles à la fleur de sel au cari avec salicorne et plantain maritime, un potage de poivrons grillés accompagnés d’une huile de sésame grillée et pour plat de résistance un effiloché de porc biologique de Kamouraska, tomates et purée de pommes de terre et pomme de terre douce. Pour dessert le meilleur gâteau au chocolat que je n’ai jamais mangé. Pour le déjeuner je croyais 2 oeufs bacon, mains non du pain doré brioché cuisiné sur place avec des pommes caramélisées, bacon, cheddar vieillit et fruits frais! un vrai délice

Les chambres de l’auberge sont simples et confortables, je vous suggère de demander une chambre avec vue sur le fleuve!

On y retourne c’est certain, le temps s’arrête sur cette Île!

Advertisements

Sainte-Luce et Pointe-au-Père

La visite du site historique de Pointe-au-Père

Au site historique de Pointe-au-Père se trouve le sous-marin Onondaga ouvert au public. C’est assez impressionnant d’entrer à l’intérieur d’un vrai sous-marin. À l’accueil, on vous remet un audioguide qui nous permet de découvrir un peu plus la vie des sous-mariniers et si le coeur vous en dit, il y a la possibilité de passer une nuit à bord! Ensuite, direction le musée Empress of Ireland, très instructif, j’aime les capsules dédiées aux enfants identifiées par un chat et à leur hauteur. Vous devez absolument participer à la projection, on se croirait à bord de l’Empress pour vrai. Ensuite on se rend au phare, la maison du gardien, on y retrouve une superbe collection de photos et aussi un vidéo des plongeurs qui ont exploré l’Empress, le hangar de la corne de brume, la maison de l’ingénieur et la station de pilotage. Vous devez prévoir un bon 3h minimum pour faire la visite!

Direction Sainte-Luce-sur-Mer
Je ne connaissais pas le village de Sainte-Luce-sur-mer, qui est tout à fait charmant, avec une superbe plage de sable. Je suis tombée follement amoureuse avec le lieu!

Pour souper, on découvre un petit resto de village, le café-bistro L’Anse-aux-coques. Le menu fait mention, spécialité de la maison clam frites, alors c’est ce que je choisis avec la bière des Îles-de-la-Madeleine à l’abri de la tempête et sans blague, je crois que c’est les meilleurs clam frites que je manger à vie!

Pour la nuit on se rend à l’auberge Sainte-Luce

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Une auberge que j’ai trouvé tout simplement sublime avec les petits chalets avec vue sur la mer. On débarque directement dans les années 70 avec les cabines de bords de mer, mais combien coquet, propre et confortable. Vous avez aussi l’option de dormir dans l’auberge, le coucher de soleil est superbe! Au petit matin, on décide de bruncher à l’auberge pour y découvrir un bijou, on y sert du café du Mousonneur des Îles-de-la-Madeleine, on commande la crêpe de sarrasin au saumon fumé, œuf poché avec une verdure avec des fraises et une vinaigrette à se rouler par terre et un beau et gros sandwich au bacon, saucisses et fromage, je suis aux anges tellement c’est bon! Si vous capotez autant que moi sur la vinaigrette, on peut en acheter sur place pour en ramener à la maison. Je suis vraiment tombée en amour avec le lieu et une journée, ce n’est définitivement pas assez!

J’y retournerais demain matin!

Êtes-vous déjà allés au Bic!

IMG_2467

La dernière fois que j’avais mis les pieds au Bic, c’était durant mon adolescence avec mes parents et je boudais!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Aujourd’hui, je rêve de retourner dans le parc National du Bic pour y camper en tente ou en Huttopia, faire de la randonnée, lire un livre sur la plage ou simplement y prendre le thé avec une collation au petit salon de thé qui se trouve à environ 30 minutes de marche sur la plage à marée basse. Dans le Parc du Bic, 25 km de sentiers pédestres et 15 km de sentiers cyclables sont disponibles et on peut même louer des vélos à l’accueil rivière sud-ouest et à la ferme Rioux. Je veux vraiment y retourner!

Des petites découvertes gourmandes du Bic

Boulangerie Folles farines


Une belle petite boulangerie de village où on trouve croissants, chocolatines, pains, pizzas et plus. Je m’y suis arrêtée pour le petit déjeuner, les croissants étaient vraiment exceptionnels. Si vous décidez de manger votre croissant sur place, ils servent seulement du café filtre!

C’est la Faute des Biquettes


Il s’agit d’une microcharcuterie/boucherie certifiée Terroir et saveurs du Québec. Ils élèvent des agneaux en liberté dans le champ, des produits transformés sur place, des gens passionnés par leurs produits. C’est le meilleur agneau que j’ai mangé, aucun goût de laine en bouche, même mon complice de vie, qui ne mange pas d’agneau, m’a demandé d’en commander! Ils font la livraison quatre fois par année à Montréal, la prochaine livraison est au mois d’octobre. Je vous recommande d’appeler pour réserver votre visite guidée de la ferme s’y vous allez les visiter! Vous pouvez même dormir sur place puisqu’ils opèrent un «Bed and Breakfast».

Le Domaine Floravie


Pour la nuit, j’ai dormi dans une petite maison (tiny house). WOW, j’étais vraiment très excitée! J’avais vu plusieurs photos passer sur Facebook et Pinterest, mais là, être à l’intérieur pour vrai… On peut y cuisiner ou demander un petit BBQ, il est aussi possible d’y faire un feu, le bois est en vente à l’accueil! Vraiment une solution d’hébergement très très agréable et de plus vous êtes seuls au monde puisque vos voisins sont très loin avec en prime une superbe vue sur le fleuve!

 

Souper chez St-Pierre


Avez-vous réservé? Si la réponse est non, vous avez très peu de chance d’avoir une table chez St-Pierre! Vous manquerez une expérience culinaire. J’ai adoré mon expérience, j’aurais aimé découvrir le menu dégustation, mais ayant des intolérances alimentaires, c’était impossible. Pour manger chez Saint-Pierre, il faut budgéter environ 250$ pour 2 avec 1 bouteille de vin et le pourboire, mais ça vaut grandement la peine, tout était parfait!